17 août 2010

Avancer, encore, toujours...

 

 

Trop de temps 

L’eau a coulé

Forcément

 

Du bon

Du moins

L’irréparable

 

Pelord s’en est allé

Un mois et demi déjà

 

J’aimerais arrêter de pleurer

Me souvenir de lui avec joie

Penser qu’il ne souffre plus

Qu’il a retrouvé sa Manette

 

Mais le manque, le vide, l'absence

Ces compagnons tenaces

Comme des sangsues

Se sont installés

 

Ad vitam aeternam!

Posté par roseetdahlia à 10:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Avancer, encore, toujours...

Nouveau commentaire